Les dossiers de Téva : À la rencontre des femmes cougars

Le mois dernier, la chaîne Téva diffusait une émission intitulée « Beauté, séduction : l’âge compte-t-il encore ? ». La réponse de ce « Dossier » semble bien être que non, comme nous le prouvent chaque jour un peu plus femmes cougars et hommes lionceaux, qui sont au centre du reportage. Cette émission était l’occasion pour nous d’observer ces félins dans leur milieu naturel…

Les femmes cougar et mures.

Kemy, le lionceau

Ce sont des portraits hauts en couleurs de cougars et de lionceaux (leurs « proies ») que nous présente Téva. Nous partons d’abord à la rencontre de Kemy, un Marseillais de 22 ans à la langue bien pendue, musclé, tatoué et piercé. Celui-ci consacre son temps libre et ses nuits à rencontrer des femmes ayant deux, voire trois fois son âge. (Il ouvre d’ailleurs l’émission directement de son lit : celui-ci est occupé non seulement par la musculature imposante du jeune homme, mais aussi par une beauté sauvage de soixante ans, avec qui Kemy vient de passer la nuit.) Le jeune Marseillais semble même faire de sa passion pour les femmes cougars l’un de ses objectifs professionnels, puisqu’il organise des soirées qui leur sont spécialement dédiées. Un lionceau très investi !

Stéphanie, cougar hésitante

Stéphanie, de Cannes, est quant à elle une femme cougar pas comme les autres : elle aime les jeunes, oui, mais des deux sexes. Si le phénomène des cougars est souvent sous les feux de l’actualité, on parle beaucoup moins des relations entre femme cougar et lionçonne (oui, la version féminine du lionceau) qui, pourtant, n’en existent pas moins elles aussi, et sont l’occasion pour les jeunes filles d’acquérir de l’expérience au niveau sexuel.

Marie, femme et mère

Le dernier portrait du dossier est consacré à Marie, maman célibataire de 38 ans. Ou plutôt, maman célibataire la semaine, car le week-end, Marie devient une tout autre femme : une séductrice avide de relations avec de jeunes hommes. Elle n’hésite d’ailleurs pas à avouer que pour elle, « en tant que cougar, les hommes sont des sex-toys vivants ». À bon entendeur…

Mais au-delà du plaisir de la séduction, Marie mentionne aussi à quel point son nouveau statut de cougar l’a aidée à reprendre confiance en elle-même et en son image de femme. Séduire des lionceaux serait ainsi une manière de s’assurer qu’elle est toujours féminine, même dans le regard d’hommes plus jeunes.

La femme cougar, nouvelle image de la féminité ?

Si ces différents portraits peuvent prêter à sourire (et on aurait tort de s’en priver), ils pointent pourtant du doigt une réalité de plus en plus importante : les critères de la jeunesse et de la beauté parfaite perdent du terrain devant l’expérience et la confiance en soi. Les femmes matures n’ont plus peur de se montrer, d’user de leurs charmes et de profiter de chaque moment de plaisir. Et on aurait plutôt tendance à penser que c’est une bonne nouvelle : on n’est jeune que pendant quelques années, mais l’âge mûr nous promet de longues réjouissances !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer