Rencontre sérieuse : 5 astuces pour dépasser sa timidité

C’est en réalité le lot de beaucoup d’entre nous : la timidité nous prend et ne nous lâche plus. C’est alors que nous perdons nos moyens et c’est souvent dans les situations qui nous importent le plus que nous sommes le plus timide. Qui ne connais pas les rougeurs impossible à cacher qui prennent notre visage au moment le moins opportun ? Ou alors la phrase que l’on aimerait dire à un moment précis mais qui ne sort jamais…

 

Rencontre sérieuse - vaincre sa timidité !

C’est l’heure de la rencontre. La vraie de vraie… Mais voila, vous êtes timide. Comment faire ?

Dans la rencontre c’est exactement pareil : c’est toujours lorsqu’il y a un vrai enjeu (lorsque la fille ou le garçon nous plaît spécialement) et que la rencontre sérieuse s’installe que la timidité débarque. Mais ne vous en faites pas, il est possible de s’en sortir !

Les sites de rencontre sont une aubaine pour les timides : ils permettent de dédramatiser la prise de contact, et même les premières étapes de la séduction. Mais il faut garder à l’esprit que la rencontre sur internet n’est pas une fin en soi : si vous pouvez la trouver divertissante, vous vous rendrez vite compte que vous avez envie d’autre chose. L’objectif que vous devez vous fixer est bien plus effrayant : il s’agit de la rencontre en face à face, de faire des rencontres réelles. Si la perspective de passer d’une rencontre virtuelle à une rencontre réelle vous terrorise, voici quelques conseils pour mieux assumer vos premiers rendez-vous :

1. Prenez vos précautions dans votre jeu de drague

Lors de votre drague sur internet ou par texto, gardez en mémoire votre objectif final (probablement un tête-à-tête avec la personne que vous avez contactée) dès les premiers mots échangés.

Souvenez-vous toujours que ce que vous dites sur internet, vous devez être capable de le dire dans la réalité. Évitez donc d’enjoliver votre vie ou de vous faire passer pour ce que vous n’êtes pas : tôt ou tard, vous risquez de devoir rendre des comptes. Soyez honnête, et ne dites rien que vous pourriez regretter lors de la décisive première rencontre.

2. Soyez honnête avec votre timidité

Si votre timidité est difficilement contrôlable – par exemple, si vous ressemblez à un ballon de baudruche rouge dès qu’on vous adresse la parole ou que vous balbutiez en permanence –, avouez-le à la personne que vous avez prévu de rencontrer.

Sans en faire trop (inutile de la faire fuir !), vous pouvez simplement annoncer que même si vous êtes impatient à l’idée de cette rencontre, vous vous sentez un peu nerveux. La réponse sera probablement : « moi aussi » !

3. N’en faites pas trop

Inutile de vous transformer en sex symbol pour ce premier rendez-vous – du moins, si ce n’est pas votre style habituel. Allez-y bien habillé et bien coiffé, mais d’une manière qui vous ressemble : vous serez beaucoup plus à l’aise si vous ne vous sentez pas obligé de jouer un rôle.

4. Soyez préparé pour votre premier rendez-vous

Si faire la conversation vous terrifie, préparez votre rendez-vous à l’avance. Réfléchissez à ce que vous connaissez de votre interlocuteur. Les questions suivantes sont souvent abordées :

  • Quels sont ses goûts ?
  • Quel est son travail ?
  • Qu’est-ce qui le passionne ?
  • … vous en avez sûrement plein d’autres

Sur la base de ces éléments, vous pouvez préparer une liste de questions à poser, qui viendront utilement combler les vides dans la conversation – s’il y en a. Réfléchissez aussi à ce que vous voulez dire de vous :

  • Y a-t-il des anecdotes que vous aimeriez partager ?
  • Des choses dont vous adorez parler ?
  • Un sport que vous pratiquez ?
  • De la musique peut-être ?

Essayez d’orienter la conversation vers ces sujets : à tous les coups, votre enthousiasme prendra le dessus et la conversation suivra d’elle-même.

5. Relativisez la situation

Si ce premier rendez-vous est un échec, pas de panique : vous pouvez rattraper le coup lors d’une seconde rencontre !

Si c’est vraiment un scénario catastrophe et que la personne que vous convoitez coupe les ponts, ce n’est pas grave non plus : le monde et les sites de rencontres regorgent de partenaires potentiels, et il y en a forcément un que votre timidité fera craquer ! De plus, si il ou elle n’accepte pas votre timidité, c’est probablement une personne qui ne sera pas faite pour vous sur le long terme.

Et vous ? Quelle est votre expérience de la timidité ?

Et vous, votre timidité ?

Parler de votre timidité, c’est le début de la guérison !

Chacun et chacune vit sa timidité de manière différente. Petit, je pensais être le seul au monde à être aussi timide. Mais à force de grandire et d’échanger sur le sujet, je me suis rendu compte que bien des gens étaient également timides. C’est quelque chose de rassurant !

A force d’en parler, je me suis même rendu compte que j’étais parfois moins timides que d’autres ! Difficile d’y croire au début, mais on se rend compte à force que c’est bien le cas. Une chose est sûre, parler de sa timidité est déjà un grand pas en avant vers la guérison ou la meilleure gestion de cette timidité…

Et vous alors ? Quelle est votre expérience de la timidité ?

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer