La vie des célibataires : statistiques, avantages et astuces pour trouver l’amour !

Les statistiques, avantages et rencontre sérieuse !

Les célibataires sont de plus en plus nombreux : à Paris, une personne sur deux est seule, et il en est de même pour une personne sur trois en province. Les hommes, semble-t-il, sont légèrement plus touchés que les femmes. Les seniors, affectés à la fois par le divorce et la perte de leur conjoint, ne sont pas épargnés non plus. Il y autant de manières de vivre le célibat qu’il y a de célibataires. Homme, femme, jeune ou plus âgé, divorcé, célibataire expérimenté, célibataire par choix ou par obligation… Les situations ne se ressemblent pas, mais elles ont malgré tout un certain nombre de points communs.

Célibataire de France à la recherche de l'amour !

En province comme à Paris, les célibataire sont de plus en plus nombreux ! Mais qui sont-ils et comment s’y prennent-ils pour trouver l’amour ?

Alors, qui sont-ils, ces célibataires ?

 

Le célibat à travers les âges

Si l’on retrouve des célibataires dans toutes les tranches d’âges, il est certain que le célibat ne se vit pas de la même manière à tous les moments de la vie.

  • Jusqu’à trente ans, le célibat nous paraît normal : de moins en moins de jeunes adultes rencontrent le grand amour dans la vingtaine. En cause, les études qui s’allongent, et l’entrée dans la vie active qui est parfois plus difficile (eh oui, c’est – toujours – la crise !) : nombreux sont ceux qui vivent jusqu’à la trentaine comme de grands adolescents. Certains habitent toujours chez leurs parents, d’autres ont pris un appartement seul ou vivent en colocation avec des amis. La vie sociale prend beaucoup de place, et si l’on voudrait parfois faire LA rencontre qui va nous sortir à tout jamais (croit-on) du célibat, on n’est pas encore inquiet. De toute manière, les amis, les sorties, les voyages ne laissent souvent que peu de temps pour une relation de couple sérieuse.
  • Après trente ans, c’est d’abord chez les femmes que l’inquiétude se fait sentir. Si elles n’ont pas encore d’enfants, elles commencent probablement à y songer, poussées par la célèbre « horloge biologique ». La recherche d’un compagnon devient alors plus ardue : en plus de rencontrer le grand amour, il est aussi nécessaire de trouver un bon futur père (et si possible, que ces deux-là soient la même personne).
  • Chez les hommes, ce déclic surgit quelques années plus tard. On peut dire que de manière générale, entre 35 et 40 ans, hommes et femmes convergent dans leur envie de rencontrer l’âme-sœur et de fonder une famille.
  • C’est dans la même tranche d’âge (35-40 ans) que l’on observe une forte augmentation du nombre de couples séparés ou divorcés. Bonne nouvelle pour ceux qui ne se sont pas encore casés : le marché des rencontres s’élargit ! Mais ces nouveaux célibataires sont d’un tout autre type : loin de vivre comme de jeunes insouciants, ils ont souvent eux-mêmes des enfants, et doivent combiner vie de célibataire et parentalité. Ils doivent généralement bricoler un peu pour parvenir à concilier vie professionnelle et vie familiale, et garder en plus du temps pour faire de nouvelles rencontres et relancer leur vie sentimentale.
  • Ceux qui deviennent célibataires après 50 ou 60 ans ont parfois assisté au décès de leur partenaire : dans ce cas, le célibat est très douloureux, et les nouvelles rencontres ne sont pas une priorité. Mais de nombreux seniors vivent leur nouveau statut comme une libération : leur mariage ou leur relation s’étiolait, et ils ont décidé d’y mettre fin pour profiter de la vie et de leur liberté. Ces célibataires-là sont peut-être les plus exigents. Ils sont moins prêts à faire des concessions pour trouver un nouveau partenaire, et s’ils en trouvent un, ils ne sont pas nécessairement disposés à partager sa vie et sa maison.

 

Les avantages du célibat

Si le célibat n’est pas le même à tous les âges, il présente en tout cas des avantages communs. En voici un petit aperçu :

  • Vous pouvez occuper tout le lit. C’est l’avantage numéro un : toutes les personnes en couple rêvent de pouvoir s’étendre en travers du lit et s’enrouler dans la couette.
  • Vous pouvez vous mettre à l’aise. Survêtements et pyjamas deviennent votre nouvel uniforme lorsque vous passez le pas de la porte. Quel bonheur !
  • Vous mangez ce que vous voulez. Et personne ne dit rien si vous engouffrez toute une boîte de biscuit avant d’aller vous coucher.
  • Tout est permis ! Rencontres, flirts… Vous n’avez de comptes à rendre à personne, et vous êtes libre comme l’air.

 

Conseils pour gérer sa vie de célibataire… et retrouver l’amour

La vie de célibataire a beau avoir des avantages, nombreux sont ceux qui veulent sortir de leur solitude. Si vous êtes de ceux-là, suivez ces quelques conseils :

  • Si vous avez été plaqué par (croyez-vous) l’homme ou la femme de votre vie, ou que vous avez mis fin à une relation destructrice, n’essayez pas de repartir tout de suite à la recherche de l’amour. Profitez-en d’abord pour vous occuper de vous et faire le point sur vos envies. Laissez renaître le désir de faire de nouvelles rencontres… Pas d’inquiétude, il reviendra !
  • N’en profitez pas pour vous noyer dans le boulot : ramener du travail à la maison n’est pas une bonne manière de remplir sa vie. C’est mauvais pour le moral, cela nuit à votre vie sociale et… pendant ce temps, vous n’êtes pas disponible pour rencontrer de nouvelles personnes.
  • Ne négligez pas les sites de rencontres, surtout si vous êtes un parent célibataire : on n’a pas encore inventé mieux pour vous permettre de garder un œil sur vos mômes tout en cherchant l’amour. Pour faciliter votre recherche, pourquoi ne pas tester les sites de rencontre sérieux ?
  • Tentez le speed dating ! Ce concept était un peu passé de mode avec l’arrivée des sites de rencontres, mais il revient en force grâce à son côté sympa et un peu décalé. Le principe est simple : vous avez sept minutes pour convaincre la personne assise en face de vous que vous êtes le partenaire idéal… À la fin des sept minutes, on change de table et on recommence avec le candidat suivant. Allez-y sans vous mettre la pression, simplement pour passer un bon moment avec des ami(e)s. Si ce genre d’expériences n’est pas systématiquement efficace pour rencontrer l’amour, on peut toujours avoir de belles surprises !

 

  1. beusse 14 January 2017
    • Morel Benoit 27 March 2017

Laisser une réponse