50 Shades of Grey : Le film, enfin ! Notre avis.

Cela n’a pas pu vous échapper : c’est ce mercredi qu’est sorti le film tant attendu 50 Shades of Grey (ou Cinquante Nuances de Grey, en français), adapté du bestseller érotique de la Britannique E.L. James, publié en 2012. C’est peu de dire que ce film attire l’attention du public : plus de 100 000 tickets de cinéma ont été réservés en France avant même sa sortie dans les salles ! Les producteurs semblent d’ailleurs n’avoir aucun doute quant au succès du film, puisque deux suites ont déjà été annoncées…

50 nuances de grey : le film

50 Shades of Grey, c’est quoi ?

Est-il encore nécessaire d’introduire cette histoire diffusée à l’échelle planétaire ? Si vous avez hiberné les trois ou quatre dernières années, peut-être avez-vous manqué le foudroyant succès de librairie de ce roman très coquin. Celui-ci met en scène une jeune étudiante vierge, Anastasia Steele, aux prises avec le séduisant homme d’affaires Christian Grey, dont elle tombe amoureuse à ses dépens : elle découvrira vite que celui-ci cache un (pas si) terrible secret, puisqu’il est adepte des relations sado-masochistes et éprouve le besoin de soumettre les femmes qu’il séduit… Alors, tentés par une petite séance de cinéma ?

50 Shades, le film

Cette histoire émoustillante a été portée à l’écran par la réalisatrice Sam Taylor-Johnson, et c’est Dakota Johnson et Jamie Dornan que nous retrouverons dans les rôles des deux tourtereaux à la sexualité pleine de surprises. Si le film a de quoi emballer le public, certains lui reprochent déjà (comme au livre) de présenter une version trop édulcorée de l’univers sado-masochiste… Au point qu’en France, la limite d’âge pour ce film a été placée à 12 ans (au contraire du Royaume-Uni, qui met la limite à 18 ans, et des États-Unis, qui la placent à 17) !

Alors, choquant, 50 Shades ? Cela dépend des gens, bien sûr, mais le succès du livre prouve au moins une chose : l’intérêt du grand public pour l’expérimentation sexuelle et pour les jeux coquins est au beau fixe ! C’est aussi la preuve que l’univers des fantasmes et de la sexualité, longtemps caché, se révèle à présent au grand jour, et qu’il devient tout à fait acceptable d’aborder ces sujets autour d’un repas entre amis. Reste que 50 Shades of Grey sera, pour beaucoup, leur première expérience d’un film (partiellement) érotique sur grand écran !

Les produits dérivés

Mais ne nous réjouissons pas trop vite : il semblerait que le film ne compte qu’une vingtaine de minutes de scènes hot. Heureusement, pour ceux qui resteraient un peu sur leur faim, une impressionnante gamme de produits dérivés a vu le jour. On y retrouve, pêle-mêle, des jeux de société (pour des soirées à deux ou entre amis), des vêtements pour bébé (« Il y a neuf mois, Maman a lu 50 Shades of Grey » : ça ne s’invente pas !), des ours en peluche à l’effigie de Christian Grey, du maquillage, de la lingerie… et, bien sûr, des accessoires coquins ! Menottes, cravache, vibromasseur, boules de geisha, masques… Il y a fort à parier que beaucoup vont puiser dans la panoplie pour leur cadeau de Saint-Valentin ! Si vous faites partie de ceux qui vont rejouer Anastasia et Christian pour la fête des amoureux, nous vous souhaitons bien du plaisir !

0 Shares
Share
+1
Tweet
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer