Réussir sur un site de rencontre : possible ?

Aujourd’hui, la rencontre en ligne touche indifféremment toutes les catégories socioprofessionnelles ainsi que toutes les catégories d’âges. Plus qu’une mode, les sites de rencontres font partie de notre société et sont considérés comme un moyen tout à fait banal de faire des rencontres de tous types.

Il reste cependant une interrogation importante au sujet de la rencontre en ligne : celle des résultats réellement obtenus par les célibataires optant pour ce canal de rencontre. Les chiffres exacts sont difficiles à obtenir, mais voici quelques éléments de réponse pour vous !

Qu’est-ce que la réussite sur un site de rencontre ?

La réussite sur un site de rencontre est avant tout matérialisée par le fait de faire des rencontres. Ce qui différencie un individu d’un autre, c’est le type de rencontre qui constitue une réussite dans le cadre de ses recherches.

Dans ce registre, il existe 4 grands types de rencontres sur internet :

  • la rencontre réelle : la rencontre réelle est peut-être la rencontre la plus facile à définir. Il s’agit d’une rencontre physique, durant laquelle les deux célibataires se rencontrent. En général, la rencontre réelle fait suite à une rencontre virtuelle effectuée sur un site de rencontre. Sur la base des retours qui nous ont été fait, il semblerait que ce type de rencontre représente l’objectif principal des utilisateurs de sites de rencontre.
  • la rencontre amoureuse : la rencontre amoureuse ou rencontre sérieuse est un autre type de rencontre (physique ou virtuelle d’ailleurs) plus engageant. Par rencontre amoureuse, on entend une rencontre qui implique des sentiments et qui est a priori destinée à être maintenue sur le moyen ou long terme. Les rencontres amoureuses sont en générale particulièrement prises en compte par les sites de rencontre sérieux.
  • les nouvelles rencontres : beaucoup de personnes fréquentant des sites de rencontres parlent simplement de faire de “nouvelles rencontres”, sans être attachés au type de ces rencontres. Il faut bien garder à l’esprit que toutes les personnes s’inscrivant sur un site de rencontre ne le font pas dans le but de trouver l’amour ou de provoquer une rencontre coquine. On retrouve également des personnes seules qui sont simplement intéressée par la perspective de discuter, sans forcément se projeter dans une rencontre plus engagée.
  • la rencontre coquine : enfin, la rencontre coquine est une rencontre pour laquelle le lendemain n’est en général par envisagé. L’objectif unique est de profiter, de se faire plaisir. Sans surprise, les sites libertins sont le lieu des rencontres coquines.

Suivant les critères de recherche d’un utilisateur, la réalisation d’une de ces rencontres constitue donc une réussite dans le cadre de l’utilisation d’un site de rencontre.

Les statistiques montrent cependant que les “rencontres réelles“, “rencontres amoureuses” et “rencontres coquines” constituent la majeure partie de ce que les célibataires considèrent comme une réussite sur un site de rencontre. Ca n’est pas une surprise puisqu’un des rôles des sites de rencontres est de se substituer aux autres moyens physiques de faire des rencontres aboutissant sur une relation (sexuelle ou inscrite dans le temps).

L’idée de “faire de nouvelles rencontres”, sans vraiment avoir de but autre que de discuter est plus présente chez les seniors que chez les jeunes.

Est-ce que les relations sur un site de rencontre marchent ?

C’est une question classique de la rencontre en ligne : “est-ce que faire des rencontres sur un site de rencontre fonctionne ?”. Les chiffres que vous trouverez sur internet ne s’accorderont jamais avec une précision scientifique, mais ils tendent tous vers la même conclusion : il est possible de faire des rencontres sur un site de rencontre. Et heureusement vu la fréquentation grandissante de ces sites.

Faire des rencontres sur un site de rencontre ça marche.

Lorsque le site marketing-professionnel s’interroge sur l’efficacité des sites de rencontres par exemple, les résultats semblent plutôt positifs. Ce site dédié au marketing nous apprend que sur 100 Français et Françaises inscrits sur un site de rencontre, un peu plus de 50 parviendront à engager une relation avec un autre membre de ce site de rencontre. Les relations prises en compte dans ce chiffre sont les relations sérieuses et les relations sans lendemain (relations purement sexuelles dans ce deuxième cas).

Ce que ce site explique également, c’est que sur les 50 % restants (47 % pour être plus exacts), la non-réussite est expliquée par le manque de contact, le manque de rendez-vous ou le manque de sérieux de la relation obtenue. Cela représente évidemment un biais puisqu’il est probable que le critère de réussite d’une portion au moins de ces 47 % n’était pas de créer une relation sérieuse ou sexuelle, mais peut-être bien simplement de rencontrer de nouvelles personnes ou d’avoir un dialogue en ligne. Comme expliqué plus haut, ce type de relation est fréquent chez les personnes plus seniors.

Cela nous laisse donc avec un pourcentage de réussite dépassant les 50 %. Il est important de comparer cette performance avec une situation analogue pour pouvoir en juger. Imaginez qu’un rendez-vous galant (dans un bar, un restaurant ou tout autre lieu) sur deux se termine par une “réussite” (une relation sérieuse, une rencontre coquine ou n’importe quel autre objectif que vous auriez pu avoir avant votre rendez-vous). Ne considéreriez-vous pas ce chiffre comme extrêmement élevé ? Faites le test par vous-même et comptez combien de vos sorties se soldent par une relation réussie.

La question de l’abonnement payant

Etonnamment, une considération peu abordée dans les chiffres relatifs à la réussite sur un site de rencontre, c’est la notion d’abonnement payant. Il semblerait logique que les célibataires souscrivant à un abonnement payant soient favorisés (plus de possibilités de contacts, possibilité de consulter l’intégralité des profils de membres, …).

Ce facteur est d’autant plus important que les membres qui ne sont pas inscrits de manière payante sont souvent présents sur un site de rencontre uniquement pour le tester et non dans l’optique d’en retirer quelque chose de précis. Cette dernière considération montre bien que si vous avez la ferme intention de faire des rencontres sur un site de rencontre, le pourcentage de succès auquel vous serez confronté sera bien plus élevé que les 50 % (ou plus précisément 53 %) mentionnés plus haut.

Au final, cela vous donne quand même pas mal de chance de nouer quelque chose de productif sur un site de rencontre !

Quels sont les atouts des sites de rencontre ?

Vous serez peut-être surpris(e) de l’apprendre, mais les sites de rencontres ont tout intérêt à ce que vous fassiez des rencontres sur leur site et que vous considériez votre expérience comme “réussie” ! Cela peut paraître contre-productif puisqu’une fois en couple vous n’aurez plus besoin de leurs services. C’est cependant la réalité.

Avant d’entrer dans l’explication de ce phénomène, vous pouvez constater cette position par vous-même grâce à cette courte vidéo du site de rencontre Parship, vous expliquant comment mieux réussir vos rencontres en ligne.

Comme pour toute entreprise, l’activité d’un site de rencontre est avant tout une question de marketing. Dans ce domaine, le nouvel économiste nous donne une petite leçon de rappel. En voici les points principaux :

Règle #1 d’un bon site de rencontre : une image de marque parfaite

C’est clairement la règle numéro un d’un bon site de rencontre. Les sites comme Meetic ou Parship dépensent des millions et des millions d’euros pour s’assurer une image de marque absolument parfaite.

Pour aller dans ce sens et plaire au public, les sites modernes adoptent des concepts bien tranchés. On trouve ainsi les site de rencontre par affinité, les sites avec toutes sortes de sélections, les applications mobile de speed dating, …

Tous ces concepts ont pour but de démarquer les sites de rencontres en question, afin de pouvoir mieux répondre à une offre et surtout afin de se positionner efficacement dans l’image publique. En adoptant cette stratégie, il est plus facile pour un site de rencontre d’affirmer qu’il est unique.

Règle #2 d’un bon site de rencontre : une évolution permanente

Le côté technologique est également important. De nos jours, les sites de rencontres doivent s’adapter aux usages modernes. Un site se doit donc d’être social, mobile, basé sur des algorithmes scientifiques et tout un tas d’autres aspects innovants. Les sites de rencontres ont d’ailleurs des équipes d’ingénieurs (principalement des développeurs informatiques) assez impressionnantes !

De prime abord, on pourrait se dire que seuls les sites de rencontres destinés aux plus jeunes doivent satisfaire à cette règle. Il n’en est rien. Les sites de rencontres seniors tendent également à utiliser la technologie pour simplifier l’utilisation de leur outil.

Règle #3 d’un bon site de rencontre : de la bonne presse

La bonne presse rejoint l’idée qu’un site de rencontre doit être efficace dans la mise en relation de célibataires et surtout dans les résultats positifs que la rencontre en ligne peut leur apporter. Il n’existe à l’heure actuelle pas de meilleurs promotion qu’un ou une ex-célibataire affirmant “j’ai pu trouver l’amour sur tel ou tel site de rencontre”. C’est d’ailleurs pour cette raison que les sites de rencontres affichent les meilleurs témoignages sur leur page d’accueil.

Il n’y a donc pas de miracle, la bonne presse ne se fabrique pas. Seuls les résultats positifs d’un site de rencontre peuvent apporter suffisamment de témoignage positifs, favorisant ainsi l’image perçue par les futurs utilisateurs.

Règle #4 d’un bon site de rencontre : une attitude irréprochable

Enfin, la rencontre en ligne est sujette à beaucoup de réglementation et de restrictions. Si la France est déjà sévère sur ces aspects, les sites de rencontres internationaux font face à d’autres pays beaucoup plus restrictifs encore. L’Allemagne par exemple est particulièrement dure avec les exploitants de sites de rencontre.

Ces législations sont plutôt positives pour le consommateur puisqu’elles forcent les sites de rencontres à se comporter correctement vis-à-vis d’eux. Moralité : pour créer un site de rencontre qui dure dans le temps, mieux vaut respecter les règles du jeux et éviter toutes fraudes et arnaques. C’est également pour cette raison que les sites de rencontres d’une certaine taille sont moins sujets à ces déviances, fraudes et arnaques.

Et dans les chiffre ? Que donne la rencontre en ligne ?

Les chiffres sont souvent tabous dans beaucoup d’activités et le secteur de la rencontre n’échappe pas à la règle, loin de là. Il n’existe à notre connaissance pas de statistiques officielles sur les résultats de la rencontre en ligne et les sites de rencontres eux-même se gardent bien de dévoiler ce genre d’information confidentielle.

Il est cependant possible de croiser les différentes source d’information trouvées sur internet pour arriver à une estimation de certaines valeurs. Le journal psychologies par exemple à récemment écrit un article donnant quelques pistes sur les chiffres de la rencontre. En substance, voici ce que ces chiffres nous apprennent :

  • Nombre de célibataires sur les sites de rencontre : sur un total d’environ 10 millions de célibataires en France, les chiffres s’entendent sur un nombre d’inscrits sur les sites de rencontres avoisinant les 4 à 5 millions de personnes.
  • Quel est l’âge des membres de sites de rencontres : cela dépend évidemment du type de site de rencontre. Cependant, le gros de la population ciblée se situe entre 28 et 40 ans. Le site Meetic donne plus de détails par exemple avec 23 % de 18-24 ans, 42 % de 25-34 ans, 21 % de 35-49 ans et 5 % de plus de 50 ans. Ces chiffrent varieront fortement pour un site senior ou un site de rencontre coquin par exemple.
  • Qui sont les célibataires qui fréquentent les sites de rencontres : si leur type était plus clairement déterminé lors du lancement des premiers sites de rencontre en ligne, le phénomène touche aujourd’hui l’intégralité des classes et des âges.

Les chiffres officiels concernant le nombre de rencontres réelles par exemple sont encore plus difficile à obtenir et quasiment impossibles à vérifier. Pour ne pas arranger les choses, chaque site de rencontre utilise sa propre définition d’une rencontre et surtout sa définition d’une “réussite”. Parfois il s’agit simplement d’une prise de contact alors que dans d’autre cas, une réussite sera matérialisée par la rencontre réelle des deux célibataires.

Quoi qu’il en soit, l’utilisation massive des sites de rencontre représente un phénomène de société qu’il est aujourd’hui difficile d’ignorer. Le simple fait d’une fréquentation importante de ces sites les rends quasi incontournable dans la recherche de l’amour ou tout simplement d’une relation quelle qu’elle soit. Sans vouloir réduire la rencontre à une question virtuelle (puisque la rencontre est avant tout une histoire de contacts dans la vraie vie!), il est important de vous interroger sur la place des sites de rencontres et peut-être de se demander s’ils ne représente pas simplement une nouvelle évolutions des moeurs de notre société.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer