Tomber amoureux virtuellement, c’est possible ?

Lorsque l’on parcourt les forum, il est facile de constater que l’on tombe facilement amoureux par le biais d’échanges virtuels, malgré la distance et ce sans jamais s’être rencontré. En effet, les sites de rencontre permettent facilement de développer une idylle car à travers l’écrit l’esprit construit son propre idéal romantique. Si on est une femme, celui-ci s’emballe deux fois plus vite.


Tomber amoureux sur internet via un site de rencontre


Mais plus sérieusement est-on réellement amoureux ? Pas si sûr ? Et si cela n’est pas de l’amour qu’est-ce que c’est ? Et pourquoi cela arrive-t-il ?


Confusion entre sentiment amoureux et cristallisation

Et bien au risque de vous décevoir, lorsque l’on tombe amoureux d’une personne sans l’avoir jamais rencontrée au préalable, on tombe en réalité amoureux d’une image. Ce n’est pas de l’amour, on tombe amoureux de l’idée que l’on se fait de l’amour ou de la personne. Ce processus se nomme la cristallisation. Quand on va sur un site de rencontre on est déjà dans une démarche où on cherche à rencontrer, la tentation dès lors est grande d’idéaliser les profils que l’on a en face de soi. Sur internet, l’effet est amplifié car sous couvert d’anonymat, on échange plus rapidement des confidences et cela crée un rapprochement, rapprochement artificiel malheureusement.


Comment séduire virtuellement sans s’égarer ?

Pour éviter de tomber dans l’égarement de la christianisation, le mieux est de prendre son temps et de rester lucide. On ne peut raisonnablement tomber amoureux d’une image ou d’une impression. Sur internet on a qu’un instantané d’une personne, alors qu’une personne c’est un tout : une voix, un corps, un regard, une gestuelle. Même si elle donne une première indication concernant l’attirance, ne permet pas de rendre compte d’une personnalité.

Malgré ces remarques, il reste possible d’être attiré et d’avoir des affinités épistolaires et donc d’engager un jeu de séduction par le biais du virtuel. En revanche, par la suite, il faudra passer à l’étape de la rencontre, en gérant bien le « timing ». Le mieux est de sortir le plus raidement possible du virtuel dès qu’on s’en sent capable.


Un piège à éviter pour plusieurs raisons

Lorsqu’on est enfermé dans l’idéalisation de l’autre, on peut tomber dans des pièges. L’autre peut se servir de nous, de notre excès de romantisme pour nous manipuler. Ils ne sont pas rares les drames de la rencontres virtuelle où de pauvres hommes et de femmes sont bernés par des personne qu’ils n’ont jamais vu. Cela peut se solder par de lourdes pertes financières et une atteinte de l’égo au passage. Faites preuve de discernement !

Un autre problème engendré par la cristallisation – piège moins lourd de conséquences – c’est que le jour de la rencontre on peu être déçue car la personne imaginaire. Celle qu’on s’est construite dans son imaginaire au fil des discussions virtuelles peut ne pas corresponde à la réalité. D’ailleurs ayez toujours à l’esprit que certaines personnes embellissent beaucoup trop la réalité !

L’écrit est également un source de quiproquo et malentendus importants. Il se peut que les attentes de l’un et de l’autre n’aient pas été clairement comprises lors des échanges. Seul le temps passé ensemble, sur la durée, permettra de découvrir non pas une image mais une personne réelle.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer