Des rencontres légères pour réaliser vos fantasmes

Vous avez des fantasmes coquins ?

Bien sûr : qui n’en a pas ? Mais vous êtes-vous déjà demandé si vos fantasmes étaient normaux, si vous pouviez en parler à votre partenaire ou… s’il vallait mieux vous taire, de peur de le faire fuir ?

Bonne nouvelle pour vous : une étude publiée en octobre 2014 dans le Journal of Sexual Medicine par des chercheurs canadiens semble indiquer qu’il n’existe que très peu de fantasmes « anormaux » (c’est-à-dire, partagés par moins de 2,3% de la population). Ouf !

Rencontre libertine : vous avez des fantasmes ?

Certains fantasmes sont évidemment plus fréquents que d’autres. Ainsi, pas loin de 90% des hommes interrogés pour cette étude aimeraient faire l’amour avec deux femmes à la fois, et les fantasmes de soumission sont assez récurrents chez les femmes questionnées (et moins inhabituels chez les hommes qu’on le croit parfois). Tromper son conjoint semble aussi être une envie fréquente. Mais cette étude canadienne révèle aussi des résultats surprenants : uriner sur son partenaire ou porter des vêtements du sexe opposé pendant l’amour seraient des fantasmes partagés par 5 à 15% de la population !

Oui, mais… devez-vous les réaliser ?

Ca, c’est une autre paire de manches. À part vous (et peut-être l’un ou l’autre expert), personne ne peut décider si votre fantasme vaut la peine d’être vécu. Le fantasme peut n’être rien de plus qu’une manière d’atteindre l’excitation, de se stimuler, ou simplement de rêver. Avant de chercher à réaliser vos désirs les plus fous, il vaut parfois la peine de regarder des vidéos coquines mettant en scène vos fantasmes : vous imaginez-vous à la place des acteurs ? Si votre envie se confirme ou se renforce après le visionnage du film, il est peut-être temps de passer à la pratique…

Des rencontres libertines pas comme les autres

On a beau savoir que tout le monde en a, aborder le sujet des fantasmes avec un partenaire n’est pas chose facile, même dans les milieux libertins. Si vous êtes célibataire, l’idéal est de vous rendre directement sur des sites de rencontres coquines consacrés à la réalisation des fantasmes : ainsi, vous serez certain de rencontrer des gens qui sont sur la même longueur d’ondes que vous. Bien sûr, les sites dédiés aux rencontres coquines traditionnelles, tels que Cdate (cdate.fr) ou Victoria Milan (victoriamilan.fr), sont généralement fréquentés par des personnes ouvertes d’esprit sur le plan sexuel, et qui seront peut-être d’accord de vous aider à réaliser vos fantasmes. Mais si vous faites partie de ces gens à l’imagination débordante qui ont des envies parfois perçues comme étranges, mieux vaut vous diriger vers des sites libertins spécialisés, qui sont de plus en plus nombreux sur internet. Aucun doute que vous y trouverez votre bonheur !

Devez-vous réaliser vos fantasmes ?

Quelques idées : Jouer Avec Le Fantasme (www.jalf.com), par exemple, vous propose de trouver des partenaires intéressés par des pratiques aussi diverses que le bondage, l’échangisme, le fétichisme latex ou le voyeurisme. Fantasmes Online (www.fantasmesonline.com), à la présentation plus discrète, joue sur le même principe. Le site CokineCokine (www.cokincokine.com) est quant à lui surtout axé sur le plaisir en couple : échangistes et triolistes y sont légions. Sachez aussi que ces sites proposent des discussions par webcam, et plus si affinités… Une bonne manière de commencer à réaliser ses fantasmes sans se brusquer !

Pour des fantasmes spécifiques et largement répandus, tels que l’amour avec une femme cougar ou les rencontres adultères, n’hésitez pas à consulter nos classements et nos articles dans les sections qui leur sont consacrées !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer