Les toqués d’atypie : la rencontre d’un autre genre !

Des choix parfois surprenants

Il vous est sûrement arrivé de rester un peu perplexe devant les choix de vos relations ou amis en matière de partenaire. Des couples qui semblent à première vue plutôt improbables et qui fonctionnent pourtant très bien. Les deux partenaires sont si différents qu’on a du mal à les imaginer ensemble. Quel est le regard de notre société sur eux ?

Les couples atypiques séduisent !

Un mariage sous le feu des projecteurs

En remontant quelques années en arrière, la liaison, puis le mariage entre Carla Bruni et Nicolas Sarkozy en avait laissé plus d’un perplexe. Du pain béni pour la presse people qui avait trouvé là matière à alimenter ses unes pour longtemps.

On s’était bien moqué de ce couple bizarre qui s’apparentait beaucoup plus à union arrangée qu’à un mariage d’amour. Les commentaires allaient bon train et on pariait que leur union ne durerait que le temps d’un mandat. Après tout, il n’est pas interdit de se tromper !  On peut se poser la question sous un angle un peu différent et qui pourrait se résumer ainsi : Faut-il être socialement acceptable pour former un couple ?

Notre société qui se veut, en théorie, tolérante sur bien des sujets, l’est en fait certainement un peu moins qu’on l’imagine. Le couple Sarkozy-Bruni relève plus d’un arrangement entre deux parties (on sait que c’est le publicitaire Jacques Séguéla qui a servi d’« entremetteur ») que d’un couple d’amour ; cela est évident, mais quelle importance cela peut-il bien avoir ?

Lors des déplacements officiels, Nicolas Sarkozy avait une jolie femme à son bras et réglait ainsi les questions protocolaire liées à sa fonction, tandis que Carla Bruni vivait son rêve de Première Dame de France en exhibant ses robes Haute Couture sous les flashs des photographes. Dans cette histoire, aucun des deux n’étaient lésés. Les protagonistes avaient des traits de caractère communs : l’anti-conformisme et le désir de réinventer sa vie en permanence.

Des gens ordinaires qui attirent les regards

Pourquoi devrait-il en être autrement pour les couples du quotidien, ceux que nous formons ? Un de mes proches a épousé une asiatique beaucoup plus jeune que lui rencontrée lors d’un de ses voyages. Entre eux et pour leur entourage, il n’y a aucune forme d’ambiguïté ; leur couple n’est pas construit sur une histoire d’amour, mais ils forment un couple de raison qui fonctionne bien et qui est heureux parce qu’ils s’apportent mutuellement. Le confort matériel pour elle et la réalisation d’un rêve de paternité pour lui.

Toutefois, dans le quotidien, cela s’avère parfois difficile à vivre, car on porte un regard ironique ou un jugement lapidaire sur leur drôle de couple. Comme si le corps social s’arrogeait le droit de décider de qui peut vivre ensemble, qui en a le droit. Cette question fut d’ailleurs au centre des débats lors de la mise en place du Pacs, puis du mariage homosexuel.

Des artistes affranchis

Les couples atypiques ne sont pourtant pas une invention de la société moderne, ils existent depuis longtemps et les milieux artistique et littéraire en ont comptés bon nombre et même tellement qu’ils sont presque devenu la norme dans ces milieux ; le statut d’artiste autorisant à faire ce qui est interdit au commun des mortels.

Couples homosexuels, mixtes ou intergénérationnels, ils sont tous particuliers : Suzanne Valadon et André Utter, Jean Marais et Jean Cocteau, Ingrid Bergman et Roberto Rossellini, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, Soon-Yi Previn et Woody Allen, etc. Tous ces couples scandaleux ont fait un long parcours ensemble en bravant les interdits de leur époque.

Internet met en lumière des gens différents

Internet lève le voile sur des formes de cohabitation supposées marginales, mais plus répandues qu’on ne l’imagine. Il permet aussi de rapprocher des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées sans lui. C’est ainsi que les sites de rencontre proposent de mettre en relation toutes sortes de personnes pour tout type de relation et se spécialisent d’ailleurs de plus en plus pour répondre à des demandes spécifiques.

A chacun sa voie

Même si la vie sexuelle et sentimentale de chacun appartient au domaine de l’intime, il suffit de jeter un coup d’œil sur les couvertures de la presse à scandale pour se rendre compte qu’elle suscite beaucoup d’intérêt. Cela est encore plus vrai pour ceux qui ont choisi de s’écarter de la norme.

Se réaliser et trouver le bonheur nécessite parfois d’emprunter des chemins de traverse pour y parvenir. Pour cela mieux vaut partir équipé d’une épaisse armure pour se mettre à l’abri de la rumeur.

Et pour finir… la petite maxime du jour

« Écoute petit(e) si tu t’es toqué(e) d’une poupée (d’un type) atypique, ne t’inquiète pas c’est juste un cas typique de TOC addictif .»

Pardonnez ce tutoiement intempestif adopté pour les besoins de la rime.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer