Les mots crus pendant l’amour, une bonne ou une mauvaise idée ?

Vous faites partie de ces hommes ou de ces femmes qui apprécient les mots crus pendant vos relations sexuelles. L’entendre ou prononcer des mots osés émoustille votre désir et peut même être la condition sine qua non pour accéder au plaisir ultime. Vous êtes nombreux dans cette situation qui sans être exceptionnelle est souvent délicate dans sa mise en œuvre, voire embarrassante. Comment s’y prendre et quelles sont les limites à ne pas franchir ?

Pourquoi ne pas pimenter vos rencontre coquines ?

Les mots crus pendants vos rencontres coquines ou relations sexuelles améliorent le niveau d’excitation.

Une question de contexte et de feeling

Vous le savez, vous le sentez : vos regards, votre langage corporel sont sans ambiguïté… Dans quelques heures, ce soir, tout à l’heure, vous goûterez aux plaisirs de sa chair, vous frissonnerez et vibrerez ensemble. Pour autant vous autoriserez-vous à lui susurrer ou à lui dire les mots qui vous excitent ? À vrai dire, il n’y a pas de vérité absolue. Tout dépend de votre partenaire, de votre relation, du contexte. Si vous venez de vous rencontrer, prononcer des mots crus d’emblée peut être mal interprété d’autant plus si vous êtes un homme. Votre partenaire féminine considérera vos mots comme une forme d’irrespect, la réduisant à la femme objet et peut même l’amener à interrompre ce moment de volupté.

En revanche, si vous êtes une femme, il est peu probable que votre partenaire mette fin à vos ébats mais l’étonnement risque de lui faire perdre ses moyens…

La solution ? Suggérer votre désir tout en douceur, encourageant ainsi votre partenaire à vous dire ce que vous avez envie d’entendre sans qu’il ne se sente obligé…

En revanche, si vous entretenez une relation suivie, vous pouvez davantage vous aventurer à dire des mots crus. Votre partenaire sera certainement surpris certes, mais il est fort probable que vos mots participent à son excitation, le stimulent… Dans le cas contraire, il vous le fera savoir avec douceur, sans jugement une fois que vous serez tous les deux posés.

Les limites à ne pas dépasser

Il n’y a pas en soi de limites tant que vos mots sont sources d’excitation et de désirs réciproques. Toutefois, certaines maladresses peuvent vous coûter cher : prononcer des mots crus ne vous autorise pas à être vulgaire ni blessant… Ainsi, veillez à trouver le bon ton tout en restant attentif au désir de votre partenaire et à ses réactions…

Un conseil : allez-y crescendo, tout en douceur et écoutez avant tout le désir et le plaisir de l’autre.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer