Etre en couple : 14 moments de bonheur garantis

La rencontre sérieuse est un état de bonheur et le célibat, une plaie ? Pour la plupart d’entre nous, le célibat a des vertus éphémères. Avouons-le sans détour. Même si nous sommes souvent déçues et que notre dernière aventure nous a laissé un goût amer, rien ne vaut la vie de couple. Je vous vois sourciller, vous êtes sceptique ? Voici 14 raisons d’être en couple, de quoi vous convaincre durablement.

14 raisons d'être en couple

Partager des fous-rires est une excellente raison d’être en couple !

Le côté bonheur garanti

  • On partage nos fous rires et c’est essentiel ! En effet, lorsque l’on est en couple, notre cher et tendre devient un complice en de multiples circonstances. On adore partager ces moments uniques où l’on rigole tous deux à en avoir les larmes aux yeux.
  • On fait des projets d’avenir, on se chamaille souvent, on négocie. Même si parfois, on se passerait de son avis sur certains points (la décoration etc.), on échange nos points de vue, on discute. Bref, on échange !
  • On a plus besoin de détourner le regard quand on croise des couples heureux. Enfin, nous avons trouvé l’âme sœur et nous pouvons nous balader avec lui fièrement au gré de nos envies.
  • On partage nos coups de cafard avec monsieur. Jusqu’à présent, nous étions seule avec nous-mêmes, personne pour nous réconforter. Au mieux, on passait quelques heures avec des amies. Maintenant que nous sommes en couple, on peut compter sur l’écoute attentive de notre cher et tendre pour nous réconforter et nous épauler si besoin.
  • On ne craint plus les nuits. On a toutes connu ce moment où seule dans notre appartement ou notre maison, on entend un bruit qui immédiatement nous terrorise. En couple, on n’y prête plus aucune attention car on sait que notre cher et tendre est là pour nous protéger.
  • Depuis que nous avons décidé d’être en couple, nous ne craignons plus la dépression du dimanche. Célibataire, le dimanche est un jour « sans » : sans amis car nos amis sont en couple voire déjà parents, sans sorties car tout est fermé, sans envie. Depuis que nous sommes en couple, le dimanche est devenu LE jour où l’on profite de l’autre, la parenthèse tant attendue après une semaine de folie.

Le côté pratique et confort

  • A deux, on se tient chaud l’hiver. Un détail pensez-vous mais qui a son importance : lovée au creux de l’épaule de monsieur, on se réchauffe alors que le froid nous assaille de toutes parts. Certaines peuvent même pousser le vice jusqu’à réchauffer leurs pieds gelés en les posant sur les siens (les femmes ont toujours froid aux pieds, c’est bien connu).
  • On peut enfin se faire dorloter par monsieur. On ne peut pas le nier : avoir un partenaire qui prend soin de sa conjointe, cela fait terriblement du bien. À force de vivre seule, on en avait presque oublié le bien que cela procurait.
  • Quand on est souffrante, il est là pour remédier à nos faiblesses et redouble d’attention à notre égard. Avant, lorsque nous vivions seule, on dépérissait seule dans notre lit avec pour toute compagnie une boite de mouchoirs et les séries B.
  • On est plus obligée de se faire livrer les courses. Monsieur est là et nous aide au quotidien.
  • A deux, on regarde la télévision ensemble affalés sur le sofa, l’un contre l’autre et on oublie tout le reste.

Le côté social

  • En couple, on peut enfin inviter ses amis en couple et être heureux. C’est un fait, même si notre statut de célibataire ne nous empêchait pas de les inviter de temps à autre, cela restait très exceptionnel. D’ailleurs, nos amis trouvaient souvent des prétextes pour décliner nos invitations. Évidemment, nous n’étions pas dupe, le conjoint de l’ami (e) freinait des quatre fers de peur de s’ennuyer avec nous. Notre statut de couple nous permet à nouveau d’inviter nos amis et chose étonnante, nous n’avons jamais eu autant de réponses positives depuis que nous avons décidé d’être en couple.
  • On se réjouit enfin des fêtes de fin d’année. Cette année et espérons que ce soit le cas pour les années à venir, nous ne fêterons pas Noël chez nos parents, seule. Il sera là, près de nous pour fêter dignement Noël et le jour de l’an.
  • On peut envisager des sorties tombées aux oubliettes. En effet, célibataire, on n’ose pas aller au cinéma seule, au restaurant ou au théâtre. À nouveau en couple, on peut prévoir d’assister à un concert, réserver dans ce restaurant chic et romantique qui vient d’ouvrir ses portes.
0 Shares
Share
+1
Tweet
WhatsApp

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer