La jalousie, une preuve d’amour ?

“Pris de jalousie extrême, il a commis l’irréparable car il ne supportait pas l’idée qu’elle puisse le quitter.”

Il n’est pas rare d’entendre dans la catégorie faits divers, des crimes passionnels commis sous l’emprise de jalousie. Sans aller jusqu’à ces extrêmes, la jalousie est monnaie courante dans la vie de bien de couples. Qu’est-ce que la jalousie ? La jalousie a-t-elle plusieurs visages ? Comment sortir de ce cercle infernal ? L’équipe a enquêté sur ce mal amoureux vieux comme le monde. Explications.

La jalousie dans le couple

1. La jalousie, c’est quoi?

On a tous entendu parler de ce couple d’amis qui se déchirent car l’un des deux membres est jaloux. Pire encore, nous avons connu voire vécu avec une personne à la jalousie excessive. Souvent, on a du mal à saisir ce qui peut pousser l’autre à ces excès : qu’est ce qui le pousse à être si soupçonneux à notre égard  ? Objectivement, rien dans notre attitude en peut justifier une telle réaction. Cette recherche et parfois ce sentiment de culpabilité n’ont pas lieu d’être.

En effet, la jalousie traduit un profond sentiment de mal-être. Le jaloux souffre d’un manque cruel de confiance en soi l’amenant à penser que l’être aimé va le remplacer. Cette pensée fugace pour la plupart des personnes va se transformer en une véritable obsession. Le jaloux va alors imaginer tout et n’importe quoi et s’en convaincre.

  • Vos sorties sont des prétextes pour aller rejoindre votre amant ou votre maîtresse.
  • Si vous ne répondez pas au téléphone, c’est nécessairement que vous avez quelque chose à cacher.

Bref, les actes les plus communs sont analysés, interprétés à mauvais escient. L’entourage, le jaloux même et sa « victime » pensent à tort que la jalousie est une. Or, ce mal peut prendre différentes formes. Il n’existe pas qu’une seule forme de jalousie mais plusieurs.

2. Les différentes formes de jalousies

En amour, la jalousie est un sentiment normal voire salutaire tant qu’elle n’est pas excessive. Ainsi, il est légitime d’être jaloux lorsque notre partenaire est courtisé par d’autres de manière franche ou lorsque celui-ci multiplie les sorties nocturnes avec ses amis ou collègues. En revanche, à partir du moment où ces doutes légitimes deviennent réguliers, source de conflits et surtout, porte sur tout et n’importe quel fait, il faut s’alerter. En effet, nombre de personnes sujettes aux assauts de jaloux pensent que leurs réactions sont temporaires et mettent cela sur le compte d’une mauvaise passe… Détrompez-vous !

La jalousie dite maladive va crescendo et n’a aucune limite. Ainsi, les simples doutes se transforment en certitudes quand ce ne sont pas des accusations franches. D’ailleurs, les progrès en matière de surveillance poussent les jaloux maladifs à espionner leur conjoint via de multiples astuces (logiciels espions, enregistrement de conversations téléphoniques etc.)

3. Comment sortir de ce cercle vicieux ?

Deux personnes sont à prendre en considération :

  1. le jaloux
  2. la personne qui subit cette jalousie.

Si vous êtes ce jaloux, il est fort probable que vous souffriez de cette situation. En effet, les jaloux sont profondément malheureux et se rendent compte à certains moments que leur attitude est anormale voire inacceptable. D’ailleurs, ils ne sont pas dupes. Ils voient bien que plus ils sont jaloux, plus leur partenaire prend de la distance même s’il s’en défend. Cette situation engendre souffrance et conflits à répétition. Le seul moyen d’en sortir si vous êtes jaloux est d’aller consulter un spécialiste. La thérapie consistera le plus souvent à vous apprendre  à reprendre confiance en vous et à vous épanouir sans l’autre. Si la situation de couple le permet, c’est-à-dire, si cette contrariété n’a pas tout détruit sur son passage , il est possible de suivre cette thérapie à deux.

En revanche, si vous faites partie de la personne qui subit la jalousie incessante de son conjoint, il est temps de partir avant que cela ne vous plonge dans une profonde dépression et que vous perdiez toute confiance en vous. Peut-être l’aimez-vous encore mais vous devez songer à vous protéger en premier lieu. 

4. Quelques jaloux célèbres

Napoléon Bonaparte, follement amoureux de la belle Joséphine se résout au divorce faute d’héritier. Ce divorce non assumé puisque Napoléon est toujours amoureux de Joséphine, le rend follement jaloux.

Dans un autre registre, Liz Taylor pourtant somptueuse était connue pour ses scènes de jalousie.

On peut également citer le célèbre acteur Louise de Funès qui souffrait de jalousie maladive.

Plus récemment, la jalousie de l’ancienne première dame de France, Valérie Trierweiler a fait la une de tous journaux français : jalouse et humiliée, elle a essayé de se venger de son partenaire Président de la République Française : François Hollande.

Si vous aussi, vous avez tendance à être jaloux ou si vous avez connu des jaloux maladifs, faites-nous signe, votre histoire nous intéresse !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer