10 points pour comprendre l’orgasme féminin

L’orgasme féminin a longtemps été un mystère pour les hommes. Il a été étudié, puis il a été interdit et diabolisé. Pour finir, il est source de nombreuses questions. Aujourd’hui, nous en savons un peu plus sur ce mystérieux orgasme.
comprendre-orgasme-feminin-se-rencontrer-en-france

Voici 10 points pour vous aider à comprendre le fonctionnement de l’orgasme féminin :

Point 1 : le désir féminin

La femme est un être complexe et mystérieux. Le désir naît au creux de ses reins de manière inopinée. La respiration s’accélère, le sang commence à affluer dans les zones érogènes, réveillant le désir sexuel.

Pour le déclencher, il suffit d’une phrase, d’une histoire (coquine), d’un regard ou d’une caresse tendre.

Point 2 : la montée du désir féminin

Avant d’atteindre l’orgasme, tout un processus s’enclenche chez la femme. Le désir grimpe en elle lentement, activant à chaque passage de vos doigts agiles, des pensées, des envies sexuelles de plus en plus intenses.

Les organes sexuels s’éveillent sérieusement commençant à entamer l’étape suivante.

Point 3 : la lubrification

Vous savez que le désir est suffisamment éveillé quand la lubrification est en place. Les parties intimes mouillent délicieusement, indiquant au partenaire que le vagin est prêt. La lubrification permet de favoriser une pénétration sans douleur. Si celle-ci n’est pas suffisante, on peut la compléter par un lubrifiant intime que l’on trouve dans le commerce.

Point 4 : les zones érogènes

Vous pouvez faire durer le plaisir aussi longtemps que vous le souhaitez. Les femmes ont la particularité de pouvoir atteindre l’orgasme autrement que par la voie de la pénétration. Certaines damoiselles peuvent ressentir un plaisir orgasmique avec la stimulation des seins par exemple. La masturbation est alors un excellent moyen de stimuler une femme.

Point 5 : augmenter la sensibilité

La femme a plusieurs zones érogènes qui peuvent être stimulées l’une après l’autre. Cette technique d’excitation la rend encore plus désirable et encore plus réceptive au traitement de douceur et d’amour que vous lui infligez. Vous vous rapprochez du point culminant à chaque caresse.

Point 6 : les premiers signes qui ne trompent pas

Si elle entame une danse du ventre, vous touchez bien au but. Les soubresauts du vagin sont un indicateur important. Ils vous montrent le bon chemin à suivre pour atteindre le septième. Lorsque vous commencez à sentir une raideur dans les mouvements du bassin, l’orgasme pointe.

Point 7 : faire encore durer le plaisir

Ce qui déclenche un orgasme vaginal, c’est la régularité. Si vous changez de rythme, vous brisez la tension, permettant ainsi à la femme de retrouver ses esprits quelques instants. Le retour à la réalité vous permet de faire redémarrer rapidement la poursuite du désir et du plaisir.

Point 8 : le malheureux clitoris

Bon, il n’est pas si malheureux que ça. Il gonfle avec le plaisir ressenti (sur le même principe que le pénis). À lui seul, il peut déclencher un orgasme. Si vous n’avez pas commencé par la stimulation du clitoris, il est inutile de vous y attarder maintenant… sauf si vous voulez entendre votre dame hurler de plaisir sous vos doigts (ou votre langue, au choix). À ce stade, si vous stimulez le clitoris, c’est l’orgasme assuré.

Point 9 : les signes de l’orgasme

Qu’il soit clitoridien ou vaginal, l’orgasme reste l’orgasme. Il produit une vague de plaisir intense qui déconnecte le cerveau quelques secondes pour laisser les hormones du plaisir se libérer dans tout le corps. Vous savez qu’elle a joui lorsqu’elle se raidit complètement, qu’elle respire bruyamment ou qu’elle bloque sa respiration, qu’elle ferme les yeux en émettant des bruits… Le vagin se contracte soudainement, emprisonnant le pénis quelques secondes.

Point 10 : les caresses de fin d’orgasme

Les femmes sont très sensibles aux caresses après la violence d’un orgasme. C’est à ce moment que vous pouvez découvrir sa peau fine et douce, ses jambes tremblantes, et le blanc de ses yeux, sans oublier son délicat sourire béat de plaisir. Vous pouvez en profiter pour laisser vos doigts courir sur son corps, provoquant de délicieux frissons.

 

Après quelques minutes de patience et de caresse, le corps se détend. Si vous n’êtes pas passé par la case clitoris, vous pouvez lui offrir un second orgasme…

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer